loader

Introduction

Les dithiocarbamates sont des pesticides-fongicides utilisés principalement sur les cultures des fruits et légumes. Les substances qui les composent sont au nombre de 6: le manèbe, le mancozèbe, le métiram, le propinèbe, le thirame et le zirame.

Leur analyse se fait sous forme indirecte en mesurant le CS2 (disulfure de carbone). L’analyse est effectuée en mesurant le CS2 que tous les dithiocarbamates libèrent lorsqu’ils se dégradent et le résultat est exprimé en tant que la somme des 6 substances, sans autant pouvoir différencier de quelle substance il s’agit.

Un autre phénomène peut être un facteur perturbant dans le rendu des résultats, à savoir que certaines matrices produisent naturellement du CS2 (matrice de la famille des brassicacées, par exemple) et lorsque celui-ci est détecté il apparait sous la même forme que si le produit avait été appliqué. A noter que la présence peut venir également d’un autre dithiocarbamates qui ne fait pas partie de la définition de résidus (certains plastiques contiennent des dérivés de dithiocarbamates dans leur composition par exemple).

Afin de pouvoir différencier l’origine endogène de celui exogène nous avons aujourd’hui à disposition une analyse des produits de dégradation des dithicarbamates ethylène-thiourée (ETU) et propylène thiourée (PTU) car ses deux molécules et métabolites des dithiocarbamates sont hautement toxique pour l’homme.

Pour les raisons de sécurité, le JMPR (Joint FAO/WHO  Meeting on Pesticide  Residues), a divisé les substances dithiocarbamates proposés en évaluation en trois sous-groupes : dimethyl dithiocarbamates (ferbam, thiram, ziram); ethylene bisdithio- carbamates (EBDCs);  (mancozeb, maneb et metiram), et propylene bisdithiocarbamates (propineb).

Mancozeb, maneb et metiram ont en tant que métabolite ETU, probineb produit le PTU, thiram et ziram ont pour métabolites le CS2.

Il existe donc une méthode spécifique pour rechercher ces deux substances et leur LMR est de 0.01mg/kg, ils sont donc non autorisés en Europe.  

Informations techniques

Ethylène-thiourée et propylène-thiourée sont donc deux des produits de dégradation de fongicides des dithiocarbamates (DTC) qui sont utilisés pour la culture des fruits et légumes. Les deux résidus de dégradation se trouvent à la surface des végétaux traités par les DTC.

Ils ont été identifiés dans le cadre d’expérience sur animaux étant tératogènes, mutagènes et cancérigènes, ce qui montre que les résidus de dégradation d’une substance active peuvent être plus toxique que le composé lui-même.

Les métabolites ETU/PTU ont été recherchés pour la première fois en France dans le cadre d’une étude de l’alimentation totale. L’ETU métabolite du mancozèbe et du manèbe et la PTU métabolite du propinèbe se forme notamment dans les aliments chauffés et en particulier dans les compotes de fruits et de légumes, les jus de fruits et le soupes.

L’ETU et la PTU sont aussi les biomarqueurs urinaires spécifiques de l’exposition aux disthiocarbamates tels que le manèbe, le mancozèbe et le propinèbe.

Il existe donc une méthode spécifique pour rechercher ces deux substances et leur LMR est de 0.01mg/kg, ils sont donc non autorisés en Europe.  


Conclusion

Il n’y a pas de LMR pour les 6 composants individuels (les dithiocarbamates) de la définition de résidus, et ils existent plus de dithiocarbamates que les 6 nommés dans cette dernière (396/2005).

Nous connaissons les interférences dues aux précurseurs naturels dans les brassicacées qui peuvent produire eux-mêmes du CS2 lors de l’hydrolyse.

Egalement le CS2 est utilisé (non en tant que dithiocarbamates) comme un fumigène dans les céréales par exemple.

Compte tenu des informations ci-dessus, la conclusion principale est qu’il est très difficile d’évaluer et d’imposer des LMRs sur ces substances.

L’ETU et le PTU en tant qu’analyses individuelles peuvent aider à interpréter l’origine des dithiocarbamates détéctés, mais selon le cas, l’évaluation finale peut ne pas être concluante.  

Bibliographie

The case of CS2 : from Official Controls at the State General Laboratory – Ministry of Health-Cyprus

International Safety Assessment ofv esticides: Dithiocarbamate Pesticides, ETU, and PTU-A  Review and Update.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.